jeudi 18 mai 2017

Danièle Obono , candidate dans le 17ème à Paris - Interview à "Regards"

" La Gauche sera ce que l'on en fera"


Danièle Obono, avec beaucoup d'intelligence est restée sur le fond. Jacquemain n'a pas pu l'entraîner sur le terrain de la polémique...
Décidément, le PCF ne supporte pas, depuis toujours, de ne pas être leader. J'espère que les jeunes militants vont se débarrasser du poids de l'Histoire et qu'ils sauront surmonter ces aspects "d'égo collectif" qui n'ont rien à faire avec la bataille des idées.

La France Insoumise est bien là et nous, les militants, nous voulons la faire perdurer, l'installer comme un mouvement politique structuré qui compte dans le débat politique du pays, comme c'est le cas à l'occasion des présidentielles et de ces législatives. Avec ses députés, quel qu'en soit le nombre, nous avancerons encore et encore et les partis politiques vont être obligés de faire avec. C'est un apport fondamental au débat démocratique français. Les  plus de 537 000 membres FI font bouger les lignes et les citoyens ont la garantie qu'avec FI, ils garderont la parole.

Parité et droits des femmes : hypocrites !

#Désintox –  dans #JLMDesintox, Actus

Emmanuel Macron avait promis de faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une grande cause nationale. Et pourtant, la parité de son gouvernement est très artificielle.
Si arithmétiquement on compte le même nombre d’hommes que de femmes, les ministères les plus importants et puissants ont un homme à leur tête. C’est le cas de l’Intérieur, de l’Économie, des affaires étrangères et de la justice notamment. Seule une femme est nommée à la tête d’un ministère régalien, en la personne de Mme Goulard à la Défense. 
Aucune femme ne figure parmi les trois ministres d’État, les plus importants dans l’ordre protocolaire.
Enfin, Macron trahit sa promesse, faite le 28 avril dernier, de créer un « ministère plein et entier des Droits des femmes ». Un simple secrétariat d’État, rattaché au Premier ministre, est seulement mis en place !

L’égalité demeure un concept mal compris de notre nouveau président.

mardi 16 mai 2017

19 mai : lancement de la campagne des élections législatives



Le nucléaire et les voyous...

Les étranges affaires d’Areva en Afrique : aux sources du scandale UraMin

dans Actus, Vu ailleurs Cet article a été publié par Juan Branco sur Le Monde Diplomatique.

JPEG - 128.1 koChampionne mondiale du nucléaire, Areva peine à sortir de la tourmente. Aux inquiétudes sur l’avenir de la filière depuis l’accident de Fukushima s’ajoutent les retards des réacteurs de troisième génération en Finlande et à Flamanville. Mais, surtout, l’entreprise publique française est mise en cause pour des investissements suspects dans trois gisements d’uranium africains.


Cest une fine rivière rouge sang qui traverse un empire de verdure. Cent trente-quatre kilomètres de piste oubliés de la modernité et du monde. Tracée en toute hâte il y a cinq ans par d’immenses machines, la route en latérite brûlante relie Bangassou à Bakouma, en République centrafricaine. Elle devait apporter la prospérité à tout le pays — l’un des plus pauvres du monde —, la fortune à ses travailleurs, et de l’énergie pour un siècle à la France. On lui avait promis qu’elle deviendrait l’aorte d’un Nouveau Monde, conçu en toute hâte entre l’Afrique du Sud, Toronto, Paris et les îles Vierges. Aujourd’hui dévorée par une végétation féroce et insatiable, criblée de crevasses, colonisée par les papillons et les fourmis rouges, elle ne nourrit plus que le silence — et l’un des plus grands scandales industriels du siècle naissant. Lire la suite...

samedi 13 mai 2017

La convention Législatives de La France Insoumise le 13 mai - Jean-Luc Mélenchon

Élire en nombre des députés de la France insoumise...
...afin de constituer une majorité capable d'appliquer le programme «L'Avenir en commun» pour faire advenir les jours heureux !




[Deuxième cironscription] Tous les lundis, Rendez-vous au Cosy à 19 h

Réunion publique France Insoumise de la 2ème circonscription de Charente (Cognac, Barbezieux, Jarnac, Chateauneuf, Mouthiers, Segonzac, Blanzac, Villebois, Baignes...)
Tous les lundis, 19h, au bar le Cosy à Cognac
A partir du lundi 15 mai.